Liste des municipalitésAccueilListe des maires de l'OutaouaisListe des
	échevins de l'Outaouais
James Henry
	Mulligan

SGDAVG - A001

James Henry Mulligan

Fiche biographique

Naissance : 1823

Décès : 1892

Mandats

Échevin, Aylmer (1872)

Échevin, Aylmer (1873)

Échevin, Aylmer (1874)

Échevin, Aylmer (1875)

Échevin, Aylmer (1876)

Échevin, Aylmer (1877)

Échevin, Aylmer (1878)

Échevin, Aylmer (1879)

Échevin, Aylmer (1880)

Maire, Aylmer (1881-1882)

Échevin, Aylmer (1882)

Échevin, Aylmer (1882)

Échevin, Aylmer (1884)

Échevin, Aylmer (1885)

Échevin, Aylmer (1890)

Échevin, Aylmer (1891)

Échevin, Aylmer (1892)



Biographie

Né à Drumlish, comté de Langford en Irlande, en 1823, James Henry Mulligan s’établit à Aylmer vers 1850 comme boucher, boulanger et loueur de chevaux. Très pauvre et démuni à son arrivée, il devient quelques années plus tard un des plus importants propriétaires de terrains de la région, ayant acquis plusieurs acres de terres arables et plusieurs terrains dans le village .

Le 30 avril 1855, il épouse à l’église Saint-Paul Margaret Catherine Kernahan originaire d’Athlone, comté de Westmeath, en Irlande. En 1870, il fait construire une maison de brique au 145, rue Principale, pour y loger sa famille de onze enfants : William George, Mary Elizabeth, Robert Charles, James Henry, Thomas Francis, John Patrick, Catherine F., Edward Arthur, Joseph Laurence, Margaret Maud et Frances Emma .

Il est élu conseiller pour la première fois en 1872, à l’âge de 49 ans, sous l’administration du maire Bourgeau. Il occupe ce poste jusqu’en 1881, date à laquelle il est élu maire pour un mandat d’un an. Il reprend ensuite son siège de conseiller jusqu’en février 1885 .

Il fait un retour en politique municipale à titre de conseiller sous l’administration du maire Devlin en 1890, poste qu’il occupe jusqu’à son décès.

James Mulligan a consacré quinze années de sa vie à la politique municipale. Il meurt le 15 juillet 1892, à l’âge de 69 ans. Il est enterré au cimetière St-Paul à Aylmer.

Son fils, William George, s’implique également dans la politique municipale et devient maire de 1913 à 1914 et de 1929 à 1934 . Un autre fils, le Dr Arthur Edward Mulligan, pratique la médecine à Maniwaki jusqu’à son décès en 1943 .